Carte bleue VS gilet jaune

Texte : 537718
Illustration : Gogleuh

16h00
Putaaaaaaaaaaa !
Ds fois chuis relou
Relouuuuuuuuuu
C’était ouvert le portique au péage de Perpignan Nord
J’ai pas vu
J’ai pas tilté
J’ai pas
J’ai pas
J’ai pas
J’ai mis la carte direct dans la gameboy !
Bim ! 17€50
1 tournée au bar des halles !
Foc (ça veut dire fuck en catalan)

Au rond-point les mecs ils faisaient BBQ sur le terre-plein !
Ouais BBQ ! Avec 20° au thermomètre ça se conçoit !
Si ils avaient gardé l’œil sur la grève les gaziers j’aurai pas payé tu oâââ ? (#citoyenlambdaendemandedassistance)
Quand la manif fait pause, tout fout le camp.

La semaine dernière dans les Landes les mecs avaient levé les barrières et faisaient la « ola » ambiance « et un, et deux, et – trois-zé-ro ! » à chaque bagnole qui, en pleine nuit, passait les portiques de péage. Là j’ai compris ! J’ai pas casqué !

Aujourd’hui pas pareil.
J’ai perdu 17€50
Enfin j’ai rien perdu,
Mais
J’ai pas gagné 17€50.
Tu parles d’un truc !
Putain de pause syndicale !
Putain de trêve des confiseurs !

L’année dernière j’avais paumé le ticket et payé double ! Si j’avais été un tant soit peu attentif aujourd’hui j’aurai ramené le bilan à zéro !
Moi d’ordinaire si attentif !
Moi l’exemple moyen de la middle class du milieu !
Toujours à soutenir les combats les plus justes !
17€50 ! Le prix d’un cure-dents à l’Élysée !
À ma manière je contribue, sans le vouloir au financement des pince-fesses des banquiers – Le capitalisme plus c’est sauvage et moins je maîtrise… c’est comme ça !

Bon comme c’est noël j’ai quand même mangé des trucs bons et bu des trucs bons aussi… ça compense !
Quelques grammes de foie gras et une coupe de Brut ! Quelques larmes de tristesse dans ce monde de p****
Je vais m’envoyer une bûche aussi.
Une qui brûle pas…
Dans une semaine la tramontane aura tout balayé, on attaquera une nouvelle ère
Post fin du monde
Après demain
Comme on dit en catalogne (et c’est de circonstance) : vive le vent !
Allez – Foc !!
Sta lueg’

537718

2 comments on “Carte bleue VS gilet jaune
  1. Lyne dit :

    Ah Ah. En réalité t’es foncièrement honnête, t’as voulu payer ton écot à Vinci, tout ça parce que c’est le nom d’un artiste. Bon, je dirai qu’on est encore en pré-fin du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *