Etincelle

Etincelle

Texte : Lyne
Illustration : Les taquineuses de l’Ard

Elle te maintenait le cœur en hiver,
même au plus beau de l’été.
Son regard froid épinglait toute joie
à la manière de ces papillons encadrés.

Mais dans sa gangue de glace,
ton petit cœur tout chaud
continuait de battre en sourdine,
discrètement obstiné, clandestin.

Sous l’effet du pizzicato de ses pulsations,
de rouges et fugitives lueurs
traversaient l’épaisseur dure et givrée,
qui, au fil des années, fondait.

Et ce qui passait pour des larmes,
était en fait l’eau de la victoire,
ton cœur libéré de la glace, qui maintenant,
vit à jamais en été, même au cœur de l’hiver.

 

Lyne

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *