Fatigue et des contraintes

Fatigue et des contraintes

Texte : M. Tran
Illustration : 

Le réveil matin
Et le cartable comme un fardeau,
Qui doit bien peser dix kilos,
Pour arriver jusqu’au bacho.

Le réveil matin
Et les poèmes appris par coeur,
Toutes les leçons qui nous écoeurent,
La progression dans la douleur.

Le réveil matin
Et la gueule de bois au boulot,
L’auto, le bus ou le métro,
Les impôts, les taxes à gogo.

Le réveil matin
Et les relances téléphoniques,
Publicité systématique,
Films coupés au moment critique.

Le réveil matin
Et ne pas boire, ne pas fumer,
Pas trop salé, pas trop sucré,
C’est dangereux pour la santé.

Le réveil matin
Et faire semblant, être en façade,
Tous les non-dits et les parades,
S’intégrer à la mascarade.

Le réveil matin
Et tous ces beaux rêves envolés,
Liberté qu’on nous a volée,
Les contraintes de la société.

Le réveil matin
Et le physique qui se lasse,
Qui fane, qui flétrit, qui se tasse,
La nostalgie du temps qui passe.

M. Tran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *