Les couvercles de Sisyphe

Les couvercles de Sisyphe

Texte : Lyne
Illustration : Beatrice Elso

L’enfant qui vient de naître suspendu par les pieds
peut-être cherche-t-il à activer des ailes
qu’il sent encore un peu mais ne possède plus.
Ne sait pas que la vie est une mise en boîtes,
successives prisons plus ou moins confortables
qu’il lui faudra chacune s’épuiser à quitter
dans la course dérisoire vers une liberté
Fuyante et éphémère, illusoire et fragile.

Il crie sous la douleur qui emplit ses poumons,
le seul air vraiment libre qu’il connaîtra jamais.
Bientôt se poseront les couvercles de plomb
de leurs sourires béats, de leur amour tribal.
Il devra ressembler à ceci et cela
et combler les attentes de ce qu’ils n’ont su être.
Mais au tam-tam du cœur près duquel on le pose
Puise les premières forces des évasions futures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *