On l’appelait « mauvais temps »

On l’appelait « mauvais temps »

Texte : Gabi
Illustration : Jaq

 

On l’appelait « mauvais temps »

Sa voix grondait comme un orage

Effrayant les chevaux sauvages

Qui se cabrent en hennissant

 

On l’appelait « mauvais temps »

Sa voix grondait comme le tonnerre

Faisant trembler l’air et la terre

Comme dans un combat de titans

 

On l’appelait « mauvais temps »

Sa voix grondait comme la houle

Qui fait rouler les barques saoules

Sous les quarantièmes rugissants

 

On l’appelait « mauvais temps »

Sa voix grondait comme un cyclone

Dont la chevelure de gorgone

Fonce sur les Iles Sous-le-vent

 

On l’appelait « mauvais temps »

Sa voix gronde encore dans mes rêves

Quand je me promène sur la grève

Et que j’écoute l’Océan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *