Poupées russes VS Roulette russe

Poupées russes VS Roulette russe

Texte et illustration : 537718

J’ai pris toutes les feuilles de papier qui trainaient au sol
J’ai arraché les post-its collés sur les vitres crasseuses de son studio pourri.
Un petit carnet aussi…
Ça sentait encore un peu la poudre là-dedans.
J’ai mis tous les textes que j’ai trouvés dans une petite boîte en carton.
Il avait écrit pas mal de trucs plus ou moins méchants,
et, quand on connaissait un peu le mec, on sait
que moins méchant c’est quand-même… très méchant. Ouais ! Quand-même !
Un vrai connard, ce type.
Mais attachant quand-même,
et puis c’était mon pote…
J’ai pris la boîte en carton et je suis parti au crématorium.
Lui, il était là,
allongé,
il avait un trou dans le crâne.
Au bout du rouleau, il a joué sa vie à la Kurt Cobain,
et on peut dire qu’il a réussi !
Ça fait des trous impressionnants, un flingue dans la boîte crânienne !

Ils étaient tous là à la cérémonie ;
tous les gens qui bossent avec nous dans la boîte :
La direction,
le rédac-chef,
les autres chroniqueurs
et…
la joyeuse bande des illustrateurs.
Et puis moi.

Sous les regards de tous les collègues de la boîte, j’ai posé la boîte en carton près de sa boîte crânienne dans la boîte où il était allongé,
le mec a allumé le feu !
et hop…
terminé Jo Kawak !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *