Rap-sax

Rap-sax

Texte : M. Tran
Illustration : Jaq

J’ai toujours kiffé le sax,
Parker et Sidney Bechet,
Le saxhorn et le tubax,
Les quatuors, les quintets,
Les sextets, et caetera …

Je me décale d’une sixte
Et je déchire le silence
Sur la sonate de Creston.
Je me défoule du bec
Comme un king avec mon Conn.

Je souffle dans mon saxo
Et ça fait des étincelles,
C’est comme un silex qu’on frotte,
Flamme qui vacille et qui flotte
Entre majeur et index.

Mon saxo, c’est comme un sexe,
Une pulsion qui m’excite.
Je fais jouer la culasse
Et je me prends pour Stan Getz,
Je surfe sur le success
Du sunshine et du sunset.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *