Sa belle mort

Sa belle mort

Texte : Minol
Illustration :

Ce jour-là, il l’a souhaité assis
Ne serait-ce que dans son lit

Il aura juste la force de sourire
Depuis longtemps il ne peut plus rire

Douleur permanente du dilemme
La même que celle de ceux qui l’aiment

Au delà des scrupules pour ses proches
Des globules rouges dans une poche

De la morphine pour rêver sans cauchemar
Une piqûre de curare pour le départ

Pourquoi s’obstiner à honorer le présent
Il est maintenant temps d’embrasser le néant

Il a dit adieu et merci à l’humanité
De ceux qui ont accompagné son ultime liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *