Temps d’ami

Temps d’ami

Texte : Lyne
Illustration : 537718

La première fois que je l’ai vu passer, j’étais assis peinard devant ma petite maison. Le soleil se réverbérait sans se gêner sur les murs blancs. Au bout de ma rue, je voyais la mer scintiller, le ciel au-dessus. Je n’aurais su dire dans ce duel de bleus, lequel était le plus beau.
J’étais heureux. Je voulais que ça dure toujours.

Je lui ai crié : « Eh mec, arrête-toi un peu ! Viens boire un café ! ». Mais il a continué, indifférent.

Et ainsi chaque jour. Moi sur ma chaise, accroché à mon petit paradis, lui éternellement pressé à courir du matin au soir, et la nuit aussi, infatigable, à passer et repasser.

Un bel après-midi, enfin, il a répondu à mon appel. « Pas de refus, mais rien que pour toi alors, juste un instant… ». Il s’est assis sur la chaise voisine de la mienne, a poussé un gros soupir d’aise.

Un dernier rayon sur ma peau, le bleu de la mer et du ciel dans mes yeux… et tout s’est éteint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *